Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Joanne Kathleen Rowling est née le 31 juillet 1965 dans l'agglomération de Yate dans le Gloucestershire en Angleterre. Elles est plus connue sous le pseudonyme de J.K. Rowling. Elle doit sa notorité mondiale à la saga HARRY POTTER, qu'elle a écrite et dont les 7 tomes ont été traduits au moins en 67 langues et vendus à plus de 450 millions d'exemplaires.

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Jeune mère divorcée et vivant d'allocation, J.K. Rowling commence à écrire HARRY POTTER A L'ECOLE DES SORCIERS (HARRY POTTER AND THE PHILOSOPHER'S STONE ) en 1990 et a dû attendre de longues années et l'aide d'un agent littéraire, Christopher Little, avant que son livre ne soit publié en 1997 chez Bloomsbury.

Le succès planétaire des six tomes suivants ainsi que des hors-série lui on permis d'acquérir une fortune estimé en 2008 à 560 millons de livres (environ 590 millions d'euros) par le Sunday Times, et d'apporter sa contribution à de nombreuses associations caricatives luttant contre la maladie et les inégalités sociales. Elle devient ainsi une philanthrope reconnu en co-fondant notamment le Chiltren's High Level Group.

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

ENFANCE DE J.K. ROWLING

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Les parents de J.K. Rowling, Peter James Rowling (né en 1945) et Anne Volant (1945 - 1990) , se sont rencontrés lors d'un trajet en train entre King's Cross, Londres et Arbroath, l'Écosse. Ils avaient à peine 18 ans. Son père venait alors de rejoindre la Royal Navy (Marine) tandis que sa mère rejoignait les rangs du WRNS ( Women’s Royal Naval Service), l’équivalent féminin de la Royal Navy ; tous deux étaient en poste à Arbroath.

Ils se marient un an plus tard en mars 1965, lorsque son père quitte la Marine pour rejoindre Rolls-Royce à Bristol, en tant qu'apprenti ingénieur, et le 31 juillet 1965, naît Joanne « Jo » au Yate General Hospital, près de Bristol, Anne n'a alors que vingt ans.

Sa petite sœur, Dianne « Di », vient au monde presque deux ans plus tard, le 28 juin 1967.

"Ma sœur Dianne, ou Di, est arrivée un an et onze mois après moi. Le jour de sa naissance est un de mes plus anciens souvenirs ou, du moins, le plus ancien qui me revient.

Je me souviens nettement être dans la cuisine, jouant avec de la pâte à modeler, pendant que mon père faisait d’innombrables allées et venues entre la cuisine et la chambre où ma mère accouchait. (J. K. Rowling)"

En 1969, la famille Rowling part s'installer à Winterbourne, toujours dans les faubourgs de Bristol, dans une maison un peu plus grande. Les deux sœurs passent beaucoup de temps à jouer dans l'épicerie dont Kathleen et Ernest Arthur Rowling, leurs grands-parents paternels, étaient propriétaires. Elles jouent également avec les autres enfants de leur nouvelle rue, et notamment avec un frère et une sœur dont le nom de famille était Potter. Joanne aimait ce nom, plus que le sien. Elle avoue cependant que le garçon portant ce nom n'a nullement influencé son célèbre personnage à lunettes.

À l'école primaire St Michael de Winterbourne, Joanne décrit l'environnement comme étant « détendu » et lui convenant parfaitement dans la mesure où elle y faisait beaucoup de poterie, de dessin et de rédactions. Joanne a su qu'elle voulait être écrivain dès son plus jeune âge. Elle écrit son premier récit complet à l’âge de six ans, qu'elle décrit comme étant,

" ... une œuvre d’une génie sans mesure à propos d’un lapin, qui s'appelait Lapin. Je l'ai donné à ma mère qui m'a dit: C'est mignon, comme toute mère l’aurait fait. C'est très, très bien. Je suis restée plantée là, à penser : Eh bien alors, fais-le publier . C'est une pensée un peu bizarre de la part d’une enfant de six ans. Je ne sais pas d'où elle m'est venue... (J. K. Rowling)"

Son directeur d'école, Alfred Dunn, fut plus tard sa principale source d'inspiration pour le personnage d'Albus Dumbledore.

Enfant, Joanne dévorait les livres. Le Petit Cheval Blanc d'Elizabeth Goudge, et Manxmouse, de Paul Gallico – le récit d'une créature étrange qui avait un corps de souris, des oreilles de lapin et des pattes de singe – faisaient partie de ses contes pour enfants préférés. Une autre œuvre littéraire était Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique de C. S. Lewis.

En 1974, alors Joanne a neuf ans, la famille déménage à Tutshill à côté de Chepstow, près de la frontière galloise. Ce dernier déménagement coïncide avec la mort de sa grand-mère Kathleen. Cet évènement l'a beaucoup attristée car elle en était très proche. Plus tard, elle choisira d'inclure l'initiale de son prénom dans son pseudonyme : le "K" de J.K. Rowling.

Joanne intègre une vieille école de campagne, à Tutshill, où elle ne se plaît pas du tout

« Nous étions assis toute la journée face au tableau noir, derrière des bureaux à cylindre comportant de vieux encriers. Le mien possédait même un deuxième trou creusé à la pointe de compas. [...] J'ai trouvé que c'était une sacrée réussite et je me suis mise à agrandir ce trou avec l'aide de mon propre compas. (J. K. Rowling) »

C'est aussi dans cette école qu'enseignait le professeur Sylvia Morgan, une femme très stricte qui terrorisait Joanne en plaçant les enfants dans la classe en fonction de l'intelligence qu’elle leur prêtait : les plus brillants à gauche, les plus stupides à droite. « J’étais aussi loin à droite qu’on pouvait l’être sans être assise dans la cour de récréation », se souvient Joanne. L'auteure précise dans son autobiographie que, peut-être pour compenser la beauté de sa sœur Dianne, ses parents avaient pourtant décidé qu'elle devait être la fille brillante. Ces étiquettes agaçaient beaucoup les deux sœurs et ont probablement contribué au fait qu'elles aient passé beaucoup de temps à se battre comme « une paire de chats sauvages enfermés dans une cage ».

ADOLESCENCE

Les filles vont à l’école secondaire Wyedean Comprehensive et apprécient toutes deux leur scolarité. En intégrant le lycée de Wyedean, « tranquille, myope, couverte de taches de rousseur et nulle en sport », Joanne découvre le théâtre de Shakespeare, avec notamment Le Roi Lear et Le Conte d'hiver, d'où le prénom « Hermione » a peut-être été tiré. Tout comme Hermione Granger, Joanne avait une grande soif de connaissance. Elle dit : "J'espère que je n'étais ni aussi intelligente, ni aussi ennuyeuse qu'Hermione",mais il est clair qu'elle s’est investie dans ses études, quittant l'école avec un baccalauréat (A levels) en anglais, français et allemand.

C'est dans ce lycée qu'elle fait la connaissance de son meilleur ami, Sean Harris à qui elle confie pour la première fois sa volonté de devenir écrivain.

"J'ai adoré l'école, même si j'étais régulièrement taquinée par le surnom banal de « Rowling Pin » (jeu de mots en anglais, « Rolling pin » signifiant « rouleau à pâtisserie »). Après l'école primaire St. Michael, je suis allée au collège-lycée Wyedean Comprehensive en 1976. J'étais en terminale à Wyedean quand j'ai rencontré Séan Harris, à qui j'ai dédié la Chambre des Secrets."

"C’est également à Séan qu’appartenait la fameuse Ford Anglia. Il fut le premier de mes amis à savoir conduire et cette voiture blanche et turquoise était synonyme de LIBERTE. Grâce à elle, je n'avais plus à demander à mon père de me conduire quelque part (ce qui est le pire aspect de la vie à la campagne pour une adolescente)."

"Foncer dans la nuit dans la voiture de Séan fait partie de mes souvenirs d'adolescente les plus heureux. Il est le premier avec qui j'ai réellement discuté de mon ambition de devenir écrivain. Il a également été le seul à penser que j’y trouverais le succès ; je ne lui ai jamais dit, à l'époque, combien ceci était important pour moi.(J. K. Rowling)"

Entretemps, Joanne raconte à ses amies de longs récits nés de son imagination. En cours, elle se passionne pour les langues. Par ailleurs, elle est fortement déstabilisée par l'enseignement de son professeur de chimie, John Nettleship, dont la personnalité rappelle celle de l'énigmatique professeur Rogue. En effet, le professeur Nettleship était surnommé "stinger" ("celui qui mord") par ses élèves. Réputé sévère et sarcastique, John Nettleship précisera plus tard avec humour qu'il se considère parmi les personnes adeptes du proverbe « qui aime bien châtie bien ». Il perçoit la jeune Joanne comme étant timide, discrète, intelligente et absolument pas intéressée par les sciences. Par ailleurs, le professeur de chimie et Anne Rowling, la mère de Joanne, ont travaillé ensemble durant un temps. Pour son baccalauréat, Joanne choisit des matières essentiellement linguistiques, c'est-à-dire l’anglais, le français et l’allemand, où elle obtient de bons résultats à ses examens finaux.

L'évènement le plus difficile de son adolescence fut la découverte de la maladie de sa mère, en 1980, alors que Joanne n'a que quinze ans. Les médecins diagnostiquent une maladie du système nerveux central : une sclérose en plaques. L'état d'Anne Rowling se dégrade alors lentement mais de façon régulière.

ETUDES SUPERIEURES

En 1983, ses études secondaires étant terminées, Rowling fait une demande d’inscription à l’université d'Oxford, mais son dossier est refusé car son école d'origine ne jouit pas d’une bonne réputation. Elle s'inscrit donc à l’université d'Exeter, près de la côte Sud de l'Angleterre, où elle perfectionne son français et étudie la littérature antique de 1983 à 1987 pour faire plaisir à ses parents qui veulent faire d’elle une secrétaire bilingue.

"J'ai quitté Wyedean en 1983 pour poursuivre mes études à l'Université d'Exeter, sur la côte sud de l'Angleterre. Mes parents voulaient que je suive une formation professionnelle, ou que j'étudie des langues vivantes « utiles ».

Ils pensaient que la littérature anglaise (ce que je souhaitais faire) était une option « à quoi ça te servira » et donc j'ai étudié le français, ce qui fut une erreur. J'aurais dû rester sur mes positions. Mais d'un autre côté, l'étude du français m'a fait vivre à Paris pendant un an, dans le cadre de ma formation. (J. K. Rowling)"

La présence de Joanne en cours est irrégulière. Elle préfère passer du temps avec ses amies et leur raconter des histoires. Elle est souvent à la cafétéria, à faire la fête, à aller dans les boîtes ou dans les pubs. Elle joue de la guitare et découvre les Smiths en 1984, qui deviendront son groupe préféré.

« Je me demande si sa manière de jouer au boute-en-train n'était pas de la poudre aux yeux. De l'extérieur, on n'aurait jamais pu deviner qu'il y avait un gros problème du côté de sa mère. (Une amie de Joanne) »

Elle participe à la préparation d'une pièce d'Obaldia avec un professeur et s'occupe des costumes. Elle prend ce travail très à cœur et ne sèche aucune répétition, contrairement à ses cours. En parallèle, elle se rend très souvent à la bibliothèque, emprunte un nombre important de livres et les rapporte toujours en retard, ce qui l'oblige à payer des amendes. C'est à cette période qu'elle se consacre à la lecture du Seigneur des Anneaux et ses amis la voient pendant des mois avec l'œuvre de Tolkien sous le bras.

L'esprit ailleurs, Joanne perd des polycopiés et oublie de s'inscrire aux examens, abandonnant de ce fait la littérature antique. Joanne passe l’année 1985 à Paris pour y améliorer sa maîtrise de la langue française. Une expérience dont elle garde un bon souvenir. Finalement, elle termine ses études avec un diplôme de deuxième classe niveau inférieur avec une mention passable.

AMNESTY INTERNATIONAL

En 1986, titulaire d’une licence en français et lettres classiques, J.K. Rowling travaille à Londres en tant qu'assistante en recherches pour Amnesty International, une organisation qui milite contre les atteintes aux droits de l'homme.

"Chaque jour, je voyais de nouveaux exemples des méfaits qu'un homme peut infliger à un autre homme afin d'obtenir ou de conserver le pouvoir. Et en même temps, auprès d'Amnesty International, j'en ai aussi appris plus sur la bonté humaine, que tout ce que j'avais pu savoir auparavant... (J. K. Rowling)"

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

UN SORCIER VOIE 9 3/4

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

C’est en 1990, lors d’un voyage en train de Manchester à Londres qu’elle concocte dans sa tête l’histoire de son jeune héros attendant son train qui le conduira jusqu'à une école de sorcellerie.

"Mon petit ami de l'époque et moi avions décidé de nous installer ensemble à Manchester. Après avoir passé un week-end à rechercher un appartement et alors que je revenais sur Londres seule dans un train bondé, l'idée d'Harry Potter m'est tout simplement venue."

« Tout à coup, l'idée de Harry m'est sautée à l'esprit. Je ne peux pas dire pourquoi, ni ce qui l'a déclenchée. Mais j'ai vu très clairement l'idée de Harry et de son école de sorciers. J'ai soudain eu cette idée fondamentale d'un garçon qui ne savait pas qui il était, qui ne savait pas qu'il était sorcier avant de recevoir une invitation pour l'école des sorciers. Jamais je n'avais été aussi excitée par une idée.»

"J’écrivais depuis l'âge de six ans de manière presque continue, mais jamais auparavant, je n'avais été aussi emballée par une idée. A mon immense frustration, je n'avais pas sur moi de stylo qui écrive, et j'étais trop timide pour en emprunter un à quelqu'un… (J. K. Rowling)"

Elle n'a rien pour écrire, mais passe son voyage à imaginer la situation dans sa tête et à identifier ses personnages, notamment Ron Weasley, pour lequel elle s'inspire de son ami Sean Harris20, et Rubeus Hagrid. Elle imagine aussi les fantômes de l'école. Plus tard, elle pioche des expressions et des fables dans les index géographiques et le dictionnaire Brewer. Pour l'école, elle imagine aussitôt un château datant du Moyen Âge et situé en Écosse20, lieu de rencontre pour ses parents. À son arrivée à la gare de King's Cross, beaucoup d'idées avaient déjà pris forme et elle stocke des notes dans des boîtes à chaussures.

"Je n'avais pas de stylo qui écrive sur moi, mais je pense que ce n'était probablement pas une mauvaise chose. Je suis simplement restée assise à réfléchir, pendant quatre heures (le train a eu du retard) tandis que toutes mes idées bouillonnaient dans mon cerveau, et ce garçon maigre à lunettes et aux cheveux noirs, qui ne savait pas qu'il était un sorcier, est devenu de plus en plus réel en moi."

"Je pense que si j’avais dû ralentir le flot d’idées afin de les noter, certaines ne seraient peut-être jamais apparues (bien que parfois je me demande rêveusement combien de détails imaginés durant ce trajet se sont évaporés avant que je mette la main sur un stylo.). J'ai commencé à écrire « L’école des sorciers » le soir-même, bien que ces premières pages ne ressemblent en rien au livre fini. (J. K. Rowling)"

En Décembre 1990, après une bataille longue de dix ans contre une maladie débilitante, Anne, la mère de J.K. Rowling, succombe à la sclérose en plaques à tout juste 45 ans.

Le décès d'Anne a laissé une ombre de tristesse qui allait avoir une influence considérable sur les histoires de Jo concernant un jeune magicien qui perd ses parents jeune. Un des plus grands regrets de Jo est que sa mère n'ait jamais connu Harry Potter.

"Le 30 décembre 1990, il s'est passé quelque chose qui a changé à la fois mon monde et celui d'Harry pour toujours : ma mère est morte."

"Ce fût un moment terrible. Mon père, Di et moi étions effondrés; elle n'avait que 45 ans et nous n'avions jamais imaginé - probablement parce que nous ne pouvions supporter d'envisager cette idée - qu'elle pouvait mourir si jeune. Je me souviens d'un sentiment d'oppression, comme si j'avais eu la poitrine écrasée sous une dalle ; ma douleur au cœur était réelle... (J. K. Rowling) "

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

LE PORTUGAL

Toujours dévastée par la mort de sa mère, J.K. Rowling s'installe au Portugal en 1991, pour travailler comme professeur d'anglais dans un institut de langues. Selon ses propres termes, cette période fut le début de la période sombre de sa vie

"J'avais échoué d'une manière spectaculaire. Un mariage particulièrement court avait implosé... et les craintes de mes parents, sans compter les miennes, me sont tombées dessus. Selon tous les critères habituels, j'étais le plus gros échec que je connaissais."

"Neuf mois après la mort de ma mère, alors que j'avais désespérément besoin de m'éloigner quelques temps, je partis au Portugal. Emportant avec moi le manuscrit d'Harry Potter qui continuait à s'épaissir, j'espérais que mes nouveaux horaires de travail (j'enseignais l'après-midi et le soir) me permettraient de me consacrer à mon roman."

"Le manuscrit avait beaucoup évolué depuis le décès de ma mère. A présent, les sentiments d'Harry à propos de ses parents décédés, étaient devenus beaucoup plus profonds, beaucoup plus forts, beaucoup plus réels en quelque sorte."

"Durant mes premières semaines au Portugal, j'ai écrit ce qui est devenu mon chapitre préféré dans L’Ecole des sorciers, "Le Miroir du Riséd" - et avais espéré qu’en rentrant du Portugal, j'aurais un livre fini sous le bras. En fait, j'ai eu quelque chose d'encore mieux : ma fille Jessica (J. K. Rowling)"

Joanne Rowling se marie le 16 octobre 1992 avec le journaliste portugais Jorge Arantes. Après avoir fait une fausse couche, elle finit par donner naissance à une fille, Jessica Isabel Rowling Arantes, le 27 juillet 1993. Cependant, le couple se dispute de plus en plus souvent et, en novembre 1993, Joanne est jetée dehors par son mari.

L'APRES PORTUGAL OU REBONDIR APRES L'ECHEC

Le mariage se solde par un divorce en 1995 et elle retourne au Royaume-Uni pour s’installer chez sa sœur à Édimbourg, où elle vit d’allocations tout en devant s'occuper de sa fille Jessica. Joanne Rowling ne reste pas longtemps chez sa sœur, ne souhaitant pas imposer sa présence et être un fardeau pour elle.

"J'avais épousé un homme portugais et, bien que le mariage n'ait pas marché, il m'avait donné l'une des meilleures choses au monde. Jessica et moi sommes arrivées à Édimbourg, où vivait Di, juste à temps pour Noël 1993. (J. K. Rowling)"

La précarité de sa situation mène Joanne Rowling à souffrir de dépression. Elle emménage avec sa fille dans un petit bâtiment à Leith, un district de la capitale de l’Écosse, où elles vivent avec l'aide du gouvernement. Mais Joanne Rowling a honte de sa situation, d'autant plus qu'elle se préoccupe sans cesse de maintenir son ex-mari loin d'elle et de sa fille. Sean Harris, son ami de lycée, est resté en contact avec Joanne et lui prête de l'argent.

Jo décrit la période ayant suivi son séjour au Portugal, comme étant « le fond », mais poursuit en disant que le fond était devenu une base solide sur laquelle elle a refait sa vie.

"L'échec signifiait un dépouillement du superflu. J'ai arrêté d'essayer de me convaincre que j'étais autre chose que ce j'étais vraiment, et j'ai commencé à concentrer toute mon énergie sur la seule œuvre qui comptait vraiment à mes yeux. (J. K. Rowling)"

L'ECRITURE DANS LES CAFES

Joanne Rowling décide de reprendre l'enseignement, cette fois ci à temps plein, ce qui l'incite à vouloir terminer au plus vite son premier livre pour ne pas être obligée de l'abandonner. Elle se met donc au travail et écrit jour et nuit, déterminée à l'achever et tenter de le faire publier.

« Le seul moyen d’endormir Jessica était de la promener en poussette. Je me précipitais alors dans le café le plus proche pour y écrire comme une folle. [...] Il m'arrivait parfois de haïr ce livre, même si je l'adorais. (J. K. Rowling) »

Les endroits connus et préférés de Joanne Rowling pour écrire sont l'Elephant House et le Nicolson's, à Édimbourg. Là, elle demande un café pour pouvoir écrire son histoire jusqu'à ce que sa fille se réveille. À l'époque, Jo tape ses chapitres sur une vieille machine à écrire. L'imagination populaire prétendra après le succès de ses romans que Jo n'avait pas de chauffage dans sa maison, et devait aller dans les cafés pour pouvoir écrire.

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

A LA RECHERCHE D'UN EDITEUR

"J'ai écrit presque tous les soirs, puis ai dactylographié le tout moi-même sur une vieille machine à écrire manuelle. J'ai ensuite regroupé les trois premiers chapitres dans une belle chemise en plastique et les ai envoyés à un agent. Ils me sont revenus si vite qu'ils ont, je pense, été réexpédiés le jour même de leur réception."

"Mais lors de la deuxième tentative, Christopher Little m'a répondu, demandant à voir le reste du manuscrit. C'était de loin la meilleure lettre que j'aie jamais reçue de ma vie - pourtant elle ne contenait que deux phrases.(J. K. Rowling)"

Le livre, Harry Potter à l'École des Sorciers achevé, elle envoie les trois premiers chapitres à un agent, qui les lui retourne aussitôt. Un second agent, Christopher Little, est intéressé et demande à Joanne de lui envoyer la suite du roman pour tenter de le faire publier. Il a fallu attendre un an avant que son agent,n'effectue l'appel tant attendu par J.K. Rowling.

« Enfin, en août 1996, Christophe m'a téléphoné pour me dire que Bloomsbury m'avait fait une offre. Je n'arrivais pas à en croire mes oreilles. « Vous voulez dire que ça va être publié ? » ai-je demandé assez stupidement. « Ça va vraiment être publié ?! (J. K. Rowling) »

C'est Barry Cunningham, éditeur chez Bloomsbury Publishing, qui remet le premier chapitre du manuscrit à sa fille de huit ans. Ils avaient tous les deux adoré les contes de l'amitié, le soutien affiché, et le fait que des enfants, en travaillant ensemble, aient réussi à surmonter de nombreux défis - le monde des adultes pouvait être contre eux, cela ne les avait pas retenus.

« Après que Christopher a expliqué la proposition de Barry et que j'ai raccroché le téléphone, j'ai crié et sauté de joie. Jessica, qui prenait son goûter, assise dans sa chaise haute, sembla très apeurée, mais tout allait bien. Vous connaissez la suite... »

Vint ensuite la publication de Harry Potter à l'École des Sorciers par Bloomsbury Children's Books, en juin 1997.

Après avoir accepté le manuscrit de J.K. Rowling, Harry Potter à l’école des sorciers, Barry Cunningham lui conseille de « trouver un emploi, car il est très rare de gagner de l'argent avec les livres pour enfants ».

Elle fait une demande à la Scottish Arts Council. Grâce à une subvention de huit mille livres, elle peut non seulement s'occuper de Jessica, mais aussi se concentrer sur le prochain livre de la série, Harry Potter et la Chambre des Secrets.

GINGERBREAD

Elle commence en tant qu'ambassadrice de l'organisation (celle-ci apporte des conseils et un soutien pratique, fait campagne pour attirer l'attention sur les besoins des parents isolés et de leurs enfants). En 2007, elle prend le poste honorifique de Présidente de l'organisation.

Gingerbread apporte des conseils et un soutien pratique aux parents isolés depuis plus de 90 ans.

Selon leurs dires, « J.K. Rowling est un ardent défenseur de tous les parents qui élèvent seuls leurs enfants. Les discours qu'elle a prononcés et les articles qu'elle a écrits ont touché une corde sensible chez de nombreuses familles monoparentales du pays. Beaucoup reconnaissent la pauvreté à l'état brut qu'elle décrit. Jo a également généré un sentiment de fierté chez les parents seuls. »

VOLANT TRUST

Toutes les actions caritatives de J.K Rowling s'effectuent par le biais de sa fondation caritative, Volant, qui soutient des projets visant à réduire la misère sociale, en mettant l'accent sur les problèmes des femmes et des enfants. Volant a été fondé en l'an 2000.

O.B.E.

En 2001, J.K. Rowling reçoit l'Ordre de l'Empire britannique (OBE) de Son Altesse Royale le prince de Galles, pour les services rendus à la littérature pour enfants.

DR NEIL MURRAY

J.K. Rowling épouse le Dr. Neil Murray, le 26 décembre 2001, lors d'une cérémonie privée dans leur maison de campagne écossaise.

Lors de leur rencontre, le Dr Murray travaillait comme médecin chef d'un hôpital d'Édimbourg, mais travaille depuis comme médecin généraliste.

ASSOCIATION DE SP, ECOSSE

Lors de la Foire du livre de Bologne en avril 1997, Christopher Little organise une vente aux enchères des droits d'édition américains de Harry Potter à l’école des sorciers.

Arthur A. Levine, directeur de la rédaction de Scholastic Books, propose une offre concluante pour le livre qui est alors publié aux États-Unis sous le titre Harry Potter à l'école des sorciers en septembre 1998.

DAVID & MACKENZIE MURRAY

David, le fils de Joanne et Neil, est né le 24 mars 2003 et leur fille Mackenzie, la plus jeune des trois enfants , est née le 23 janvier 2005.

PRIX DU PRINCE DES ASTURIES

Le Prix de la Concorde du Prince des Asturies est un prix annuel, décerné par le Prince des Asturies (héritier du trône d'Espagne) à des personnes, des entités ou organismes qui accomplissent des réalisations remarquables dans le domaine des sciences, des affaires publiques et des sciences humaines.

J.K. Rowling accepte ce prix prestigieux lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à Oviedo, en Espagne, le 10 septembre 2003.

INSIGNE D'OR BLUE PETER

Une insigne de Blue Peter est un prix spécial donné à des téléspectateurs, des fans et des personnes ayant été reconnus par le programme télévisé pour enfants de la BBC du même nom.

J.K. Rowling s'est vue attribuer une insigne d'or de Blue Peter en 2007. Elle est habituellement donnée pour des réalisations exceptionnelles uniquement et les autres lauréats de cette récompense sont notamment David Beckham et Sa Majesté la reine Elizabeth II.

LE LIFETIME ACHIEVEMENT AWARD

Les British Book Awards (connus depuis sous The Galaxy National Book Awards) sont une série de récompenses décernées par une académie de membres de l'industrie de l'édition britannique.

Ayant remporté le titre de « Livre de l'Année » en 2006 pour Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, J.K. Rowling reçoit le Lifetime Achievement Award en 2008.

CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR

.K. Rowling est nommée Chevalier de la Légion d'Honneur, lors d'une cérémonie présidée par le Président Nicolas Sarkozy en France en 2009.

D'ordinaire, l'accession à la Légion d'honneur est réservée aux citoyens français. Toutefois, les ressortissants étrangers ayant servi la France ou les idéaux qu'elle défend, peuvent recevoir une distinction - qui bénéficie du même prestige que l'accession à la Légion.

PRIX HANS CHRISTIAN ANDERSEN

J.K. Rowling a été la première bénéficiaire d'un nouveau prix, le Prix Hans Christian Andersen, en 2010. Ce prix est différent de la Médaille Hans Christian Andersen, étant donné qu'il reconnaît des œuvres susceptibles d'avoir le même attrait constant que celui exercé par les personnages du conteur danois.

CLINIQUE DE NEUROLOGIE REGENERATRICE ANNE ROWLING

En 2010, J.K. Rowling fait don de 10 millions £ pour la fondation d'une nouvelle clinique à l'Université d'Édimbourg.

La Clinique de neurologie régénératrice Anne Rowling soutiendra les patients atteints de sclérose en plaques et d'autres maladies neurodégénératives, et mènera également d'importantes recherches sur la neurorégénération. L'établissement porte le nom de sa mère, décédée d'une sclérose en plaques à l'âge de 45 ans, et ouvrira officiellement ses portes en 2013.

LUMOS

En 2005, J.K. Rowling co-fonde le Children's High Level Group (CHLG) avec la baronne Emma Nicholson, députée européenne, à la suite d'un article de presse qu'elle lit sur des enfants dormant dans des lits-cages dans des institutions de la République tchèque. En 2010, l'organisation caritative est rebaptisée Lumos, et change légèrement d'orientation. Lumos travaille à mettre fin au placement en institution systématique des enfants en Europe, et souhaite les voir placés dans des environnements sûrs et bienveillants.

Lumos travaille sur des projets en Bulgarie, en République tchèque, en Moldavie et au Monténégro. Au cours des mois et années à venir, le groupe espère étendre ses activités à encore plus de pays. La vision de Lumos est un monde où tous les enfants sont élevés dans un environnement sûr et bienveillant, où aucun n'est placé dans de grandes institutions insensibles

BAFA

La série de films Harry Potter a reçu une récompense pour la contribution exceptionnelle qu'elle a apportée au cinéma britannique lors des Orange British Academy Film Awards en 2011. Avec sept nominations aux Oscars, la série avait déjà été reconnue avec 28 nominations aux BAFTA à l'époque.

J.K. Rowling et le producteur de film, David Heyman, ont reçu le prix pour le compte de la franchise, lors de la cérémonie qui s'est tenue au Royal Opera House de Londres le 13 février 2011.

LE FREEDOM OF THE CITY OF LONDON

Le 8 mai 2012, J.K. Rowling reçoit le Freedom of the City of London. Le Freedom of the City of London est l'une des plus anciennes cérémonies traditionnelles qui survit encore aujourd'hui. Le premier Freedom aurait paraît-il été remis en 1237.

Le terme médiéval « freeman » désignait quelqu'un qui n'avait pas à obéir à un seigneur féodal, mais jouissait de privilèges tels que le droit de gagner de l'argent et de posséder des terres. Les citadins qui étaient protégés par la charte de leur ville, étaient souvent des citoyens libres, d'où le terme « Freedom of the City » (Liberté de la Cité).

...

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

POURQUOI J. K. ROWLING ET NON JOANNE KATHLEEN ROWLING?

Même si son nom de baptême est Joanne Rowling, et qu'elle est appelée « Jo » par sa famille et ses amis, des millions de fans d'Harry Potter connaissent l'auteure pour enfants la plus populaire, sous le nom de « J.K. Rowling ».

L'utilisation d'un nom de plume a été suggéré par son éditeur, Barry Cunningham. Il pensait que les jeunes garçons pourraient se méfier d'un livre écrit par une femme, alors Joanne choisit « K » pour « Kathleen », le nom de sa grand-mère paternelle.

Sources : Wikipedia et http://www.jkrowling.com

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

LES LIVRES!!!

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Harry Potter à l’École des Sorciers

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Connu sous le nom Harry Potter à l'École des Sorciers dans certains pays, le premier livre de J.K. Rowling, Harry Potter à l'École des Sorciers, est publié le 26 juin 1997.

Harry Potter pense être un garçon ordinaire. Il vit avec son Oncle Vernon, sa tante Pétunia et son cousin Dudley, et dort dans un placard sous l’escalier. Un jour, Harry se met à recevoir des lettres mystérieuses. Sa vie va changer à jamais lorsqu’il est brusquement enlevé par un géant aux yeux de scarabée pour être inscrit à Poudlard, une école de sorcellerie et de magie. Pourquoi ? Parce qu’Harry Potter est un magicien !

Harry Potter et la Chambre des Secrets

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Le second titre de la série, Harry Potter et la Chambre des Secrets, est publié le 2 juillet 1998. Il devient numéro un des meilleures ventes de livres reliés pour adultes un mois après sa publication.

Harry Potter est un magicien inscrit en deuxième année à Poudlard, l’école de sorcellerie et de magie. Avec ses deux amis, Ron et Hermione, Harry est très vite plongé dans un quotidien composé de cours de potions, de botanique, de sortilèges, de défense contre les forces du mal et de quidditch. Puis, des choses mystérieuses et effrayantes commencent à se produire. Tout d’abord, Harry entend des voix bizarres, puis la sœur de Ron, Ginny, disparaît….

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban a été publié le 8 juillet 1999 et a suscité un enthousiasme mondial. Le titre est resté quatre semaines numéro un des meilleures ventes de livres reliés pour adultes au Royaume-Uni.

Avec ses meilleurs amis, Ron et Hermione, Harry Potter est sur le point de commencer se troisième année à Poudlard, l’école de magie et de sorcellerie. Harry est très impatient de retourner à l’école après les vacances d’été (qui ne le serait pas, s’ils vivaient avec la famille horrible des Dursleys ?). Mais quand il arrive à Poudlard, l’atmosphère est tendue. Il y a un tueur en série qui s’est échappé et les gardiens de la sinistre prison d'Azkaban ont été appelés pour protéger l'école...

Harry Potter et la Coupe de feu

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Harry Potter et la Coupe de Feu, le quatrième livre de la série, a été publié le 8 juillet 2000, avec un premier tirage record d'un million d'exemplaires au Royaume-Uni. Il bat rapidement tous les records du plus grand nombre de livres vendus le premier jour de sa publication au Royaume-Uni.

Les vacances d'été semblent sans fin et Harry Potter est impatient de débuter l'année scolaire. C'est sa quatrième année à l'école de sorcellerie et de magie de Poudlard, et il est prévu qu'ils apprennent des sorts et (malheureusement) qu'ils assistent à des cours de divination et de potions. Mais Harry doit être sur ses gardes à tout moment parce que son pire ennemi lui prépare un terrible destin...

Harry Potter et l'Ordre du Phénix

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Le 21 juin 2003, Harry Potter et l'Ordre du Phenix est publié en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada et en Australie. Ce cinquième épisode de la série bat tous les records qui avaient été établis par Harry Potter et la Coupe de Feu, en devenant le livre le plus rapidement vendu de toute l'histoire.

Devant commencer sa cinquième année à l'école de sorcellerie et de magie de Poudlard, Harry Potter est impatient de savoir pourquoi ses amis, Ron et Hermione, ont été si mystérieux tout l'été. Mais avant même qu'il arrive à l'école, Harry réchappe d'une rencontre terrifiante avec deux Détraqueurs, assiste à une audience du tribunal du ministère de la Magie, et est escorté de nuit sur un manche à balai, jusqu'au siège secret d'un groupe mystérieux appelé l'Ordre du Phénix...

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé a été publié au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans d'autres pays anglophones, le 16 juillet 2005. Le sixième livre de la série, réalise également des ventes record.

Harry Potter est en sixième année à l'école de sorcellerie et de magie de Poudlard. Les forces sinistres de Voldemort se rassemblent, l'esprit des ténèbres et la peur déferlent sur terre, de sorte qu'il devient évident pour Harry, qu'il n'aura bientôt pas d'autre choix que de se confronter à son destin. Harry sera-t-il à la hauteur pour faire face aux futures missions mortelles qui l'attendent ?

Harry Potter et les Reliques de la Mort

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Bien que Harry Potter et les Reliques de la Mort soit un roman unique, ce septième épisode des aventures de Harry sera par la suite adapté en deux films. Étant le dernier livre de la série, il est publié au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans d'autres pays anglophones le 21 juillet 2007.

Harry Potter se prépare à quitter la maison des Dursley à Privet Drive, pour la dernière fois. L'avenir qui l'attend est plein de danger, non seulement pour lui, mais aussi pour toute personne proche de lui, et Harry en a déjà trop perdues. Ce n'est qu'en détruisant les derniers Horcruxes de Voldemort que Harry se libérera et surmontera les forces du mal du Seigneur des Ténèbres. Dans un dernier et périlleux voyage, Harry doit trouver la force et la volonté de faire face à la tentation et d'entamer une bataille qu'il sera le seul à combattre.

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

J.K. Rowling a écrit deux livres plus petits. Les fans les reconnaissent car ils apparaissent en titres des livres scolaires d'Harry dans la série Harry Potter : Animaux Fantastiques et où les trouver, et Le Quidditch à travers les âges.

Les deux titres ont à l'origine été publiés en mars 2001, au profit de Comic Relief, et leurs ventes ont récolté plus de 17 millions de £. Aujourd'hui, après avoir été réédité depuis 2009, chaque copie vendue par les éditions Bloomsbury, génère un don de 1,15 £ vers l'organisation caritative.

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Les contes de Beedle le Barde

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

En décembre 2007, une copie Les Contes de Beedle le Barde a été vendue aux enchères. Ce fut la septième édition d'un exemplaire manuscrit et minutieusement terminé, ne comportant que sept exemplaires individuels de cette œuvre.

Chaque livre est unique : rédigé à la main, illustré sur vélin, relié au moyen d’une couverture de cuir brun du Maroc et décoré avec différentes pierres semi-précieuses. La vente aux enchères de cette édition a recueilli la somme record de 1,950,000 £ pour l'organisation caritative Lumos.

Après avoir terminé le dernier livre de la série Harry Potter, J.K. Rowling a voulu faire un cadeau spécial aux personnes qui avaient été les plus étroitement associées à Harry. Elle a préparé sept exemplaires individuels d'un volume d'histoires de sorciers portant le titre de Les Contes de Beedle le Barde.

La dédicace précise, « Six de ces livres ont été donnés aux personnes les plus étroitement liées aux livres d'Harry Potter au cours des 17 dernières années. Cette septième copie sera vendue aux enchères et les recettes aideront des enfants placés en institutions qui ont grand besoin d'une voix. Donc, je remercie la personne qui entrera en possession de ce livre et que la fortune soit avec vous ! »

Après la vente aux enchères, le titre a été mis à la disposition du grand public. Il est publié par Lumos, en association avec Bloomsbury Publishing Plc., et sur chaque vente de l'édition Bloomsbury Les Contes de Beedle le Barde, 1,61 £ sont reversées à Lumos.

Le 4 décembre 2008, Les Contes de Beedle le Barde, sont publiés pour collecter des fonds pour le Children's High Level Group (appelé maintenant Lumos). Seuls sept exemplaires individuels furent initialement rédigés, dont six furent remis personnellement par J.K. Rowling aux personnes qui, selon elle, avait eu une relation forte avec Harry Potter au cours des 17 dernières années. Un exemplaire a été vendu aux enchères, et les recettes (1.950.000 £) de sa vente ont été directement reversées à l'organisation caritative. J.K. Rowling a également écrit deux volumes plus petits. Les fans les reconnaissent car ils apparaissent dans les romans, en titres des livres mentionnés dans le monde de Harry : Animaux fantastiques et où les trouver et Le Quidditch à travers les âges.

Ces deux titres ont été initialement publiés 12 mars 2001, au profit de Comic Relief : les ventes ont récolté plus de 17 millions de £. Aujourd'hui, après avoir été rééditée en 2009, chaque édition de Bloomsbury vendue a généré un don de 1,15 £ au profit de l'organisation.

The Casual Vacancy est publié aujourd’hui

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

Le nouveau roman pour adultes de J.K. Rowling intitulé The Casual Vacancy est publié en anglais. Ce qu’en dit l’écrivaine:

« The Casual Vacancy se passe au sein d’une petite communauté et concerne tout un éventail de protagonistes, tant des adolescents que des adultes âgés d’une soixantaine d’années. J’aime les romans du XIXe siècle qui se concentrent sur une ville ou un village particulier. C’est ma tentative d’en faire une version moderne. En tant qu’écrivain, vous vous devez d'écrire ce que vous voulez écrire ou plutôt ce que vous avez besoin d'écrire. J’avais besoin d'écrire ce livre. (J. K. Rowling)»

Lorsque décède Barry Fairbrother, âgé d’une quarantaine d’années, la ville de Pagford est en état de choc. En apparence, Pagford est une ville anglaise idyllique, avec sa place de marché pavée et son abbaye ancienne mais, derrière cette jolie façade, se cache en réalité une ville en guerre, riches contre pauvres, adolescents contre parents, femmes contre maris, enseignants contre élèves… Pagford n’est plus ce qu’elle semblait être de prime abord. Le siège vacant laissé par Barry au conseil municipal devient rapidement le catalyseur de la plus grande guerre que la ville ait connue jusqu’ici. Qui sortira vainqueur de cette élection où se mêlent passion, duplicité et révélations inattendues ? La version audio de The Casual Vacancy sera lue par Tom Hollander, une vedette chevronnée de la scène et de l’écran.

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!

LMERCI DE NOUS AVOIR FAIT RÊVER AVEC LA SAGA HARRY POTTER J. K. ROWLING!

JOANNE KATHLEEN ROWLING, LA MAMAN D'HARRY POTTER!
Tag(s) : #Articles, #Auteurs, #J.K. Rowling, #Biographie, #Littérature Anglaise